MAGIE, SOURCE d'EVEIL de la VIE

« LA SOURCE EN SOI »

J'ai créé un protocole spécifique basé sur une méthode élaborée et adaptée pour renforcer les capacités naturelles que la future-mère va peu à peu découvrir en elle, se défaisant des schémas ou projections inutiles.

En association avec la SOPHROLOGIE PRE-NATALE, par la liaison qui est faite entre le ressenti physique et l’émotion psychique de la future-maman.

Elle réactivent ainsi leur force, leurs valeurs, et leur potentiel naturel afin d'être moins crispées au moment du travail jusqu’à l'expulsion. Ayant appris à se détendre, elles récupèrent calmement entre chaque contraction.

Grâce à une parfaite conscience de leur corps, elles parviennent à l'oxygéner efficacement et sont plus actives lors des poussées. Plus Calmes et décontractées, elles vivent plus facilement le travail et l'expulsion.


A LA DECOUVERTE ET RECONNAISSANCE EN SOI par le : SENSITIVE GESTALT MASSAGE

en Position latérale Pré/post-natal de la future maman

MASSAGE du bébé et intégration du futur-papa

Formée en 2012 à I.F.F.P - l’Institut Français de Formation Psychocorporelle

Enregistré comme Organisme de Formation sous le N°11753495175

231 rue Paul Doumer - 78510 Triel sur Seine


La peau et le toucher La peau nous enveloppe complètement, comme une cape. C’est le premier-né de nos organes, et le plus sensible. C’est notre premier mode de communication et le plus efficace de nos protections. La peau est l’ensemble des organes et sans doute le plus important. Le sens du toucher est le 1er sens à se développer chez l’embryon humain.


Dans la matrice, baigné dans le liquide amniotique, le fœtus mène une existence balancée et aquatique. La croissance de la peau et son développement se poursuivent tout au long de la vie et leurs épanouissements, dépendent en grande partie des stimulations qu’elle reçoit de l’environnement matriciel.

La surface de la peau comporte un nombre incroyable de récepteurs sensoriels qui reçoivent des stimulis de chaleur, de froid, de contact sensoriels. La stimulation permanente de la peau pour l’environnement aide à maintenir son tonus à la fois sensoriel et moteur.


L’influence de la vie prénatale dès le premier instant de notre conception influencent nos perceptions et jusqu’à nos cellules. Ainsi comme des « éponges » nous enregistrons tout ce qui se passe comme informations sensorielles, émotionnelles et psychiques dans notre environnement, sans pouvoir y répondre. Dans le ventre de notre mère, nous pouvons percevoir ses sentiments et la relation entre nos parents.


Les contractions sont bénéfiques pour le nouveau-né : Pour le nouveau-né ou l’enfant, toutes les formes de stimulis qu’il reçoit, sont de la plus grande importance pour le développement harmonieux de son corps, de sa conscience et de son comportement quant au développement d’un mode satisfaisant de relations affectives et émotionnelles.


La mémoire de la peau. Le corps a son langage, il a aussi sa mémoire. Pendant le massage, cette mémoire se réactive. C’est avant tout une sensation de bien-être qui passe par la respiration de chaque partie du corps, et par sa fluidité dans le respect des limites et particularités de chacun.


En plus de la sophrologie, en accompagnement efficace et profond, le MASSAGE SGM en latéral permet à la future-maman de prendre soin de son corps, de déposer ses peurs et ses angoisses qui favorisent la relaxation, la détente et la connexion au corps. « Un esprit sain dans un corps sain. »

Des massages pour soulager Durant la grossesse, le massage permet de soulager les douleurs lombaires, les douleurs au niveau du bassin, des hanches ou du carré des lombes (au niveau des omoplates). Le jour J, pratiqué entre chaque contraction, il apaise la mère.


La femme enceinte peut se faire masser tout au long de la grossesse, la période recommandée est en général du début du 4ème mois à la fin du 6ème mois parfois plus. Toujours sous accord du gynécologue, de l’obstétricien traitant ou sage-femme.


Le massage prénatal non thérapeutique est proposé à une régularité d’environ 28 jours

Pour une durée de 1h00 de soin (soit 25mn à ½ de chaque côté environ)


Le massage en position latérale permet de faire bénéficier d’un massage de détente et de bien-être, selon une approche globale les personnes qui vise autant la détente que l'éveil d'une conscience psychocorporelle.

Il peut être proposé également à la femme en post-natal ou qui aurait des difficultés à être enceinte ou des fausses couches.


  • Par des mobilisations et des étirements, tendons et fascias sont avantageusement libérés de leurs tensions, épaule, bras et hanche, permettent d’aborder de manière particulièrement aisée ces articulations tandis que colonne vertébrale

  • Les muscles paravertébraux le long de la colonne peuvent eux aussi être travaillés de manière spécifique dans un plan vertical,

  • Les articulations mises à rude épreuve par la gestation, ainsi que les pieds et les jambes, pour détendre ces essentiels piliers du corps, trop souvent oubliés.

La future mère reposée en position semi-fœtale se trouve dans une position particulièrement sécurisante qui la rapproche du petit être qui grandit avec elle.

Car au delà du corps, la sphère mentale et émotionnelle de la future maman peut est également bouleversée. C’est le moment de s’abandonner au bien-être de se sentir totalement pris(e) en charge, propice aussi à apaiser l’effervescence des émotions et ainsi cheminer vers son accouchement de manière plus sereine pour mettre au monde un bébé tout aussi zen.


  • Quelque chose d’inédit est en train d’être vécu avec son lot de questions et d’appréhensions, se prépare pour celle qui attend son 1er enfant.

  • Même celle qui a déjà vécu cet état, peut aussi ressentir des sentiments mélangés de joie, de fatigue ou d’inquiétude face à des responsabilités accrues.


Le massage est le moment par excellence où elles peuvent tout déposer, détendre le corps et alléger ses membres, ses soucis et reposer son esprit et arriver à s’adapter positivement à ces changements.


Quels sont les différents effets de ce massage sur la future maman ?


Au niveau physique :

Dès le début de la grossesse, le massage va détendre au fils des séances, les tensions qui vont s’alléger au niveau de la colonne vertébrale, des articulations et des muscles squelettiques de la future maman davantage et différemment sollicités

Le massage va aider aux circulations lymphatiques et sanguines qui peuvent se trouver ralenties voire entravées, avec pour conséquence rétention d’eau et jambes lourdes.

La prise de poids accompagnant le développement du bébé et la modification de son centre de gravité, imposent au corps de la future-maman de nouvelles contraintes mécaniques et est bouleversé au niveau musculaire et ligamentaire.

Au niveau du ventre, le massage va chasser les toxines, et favoriser les échanges avec le fœtus en apport d’oxygène et glucose, au niveau du placenta et cordon ombilical et des muscles de l’utérus plus détendus pour aider lors des contractions à venir.

En fin de grossesse la fatigue est souvent de retour, la prise de poids est à son apogée et les relations sexuelles sont plus compliquées. Il est donc normal de vivre différentes émotions, d’avoir des hauts et des bas, et ce, tout au long de la grossesse. Le massage va aider les muscles au niveau des trapèzes sachant qu’il y a l’accouchement au bout et que tout le corps se prépare à la grande aventure.

Au niveau Psychique :

Le cerveau s’approprie l’expérience vécue qui se développe dans le corps ainsi la future-maman va intégrer dans sa proprioception les différentes étapes et évolution de sa grossesse. S’autoriser à prendre soin d’elle, à être dans le repère intérieur corporel.

Se faire confiance dans son intuition corporelle – à être à l’écoute – dans le repère intérieur en relaxation et bien-être de cocooning.

Rassemblée contre un polochon, comme une régression en sécurité surtout pour les femmes très pudiques. Déposer ses soucis, ses angoisses, de ses souffrances, son histoire de femme au quotidien

Au niveau Relationnel et Affectif

Grâce à la technique progressive du S.G.M. il va s’instaurer la création d’une relation de la confiance entre la personne qui lui donne le soin avec bienveillance et attention pour elle-même - cocooning et va renforcer sa confiance en elle-même dans un espace de sécurité

Se faire le cadeau du temps basé sur le plaisir, la bienveillance, détente féminine enrichie sensibilité personnelle et recevoir un soin en sécurité basé sur une relation d’échange : recevoir et donner vers un retour à l’amour en soi et pour soi

D’avoir été « maternée » est une expérience corporelle qu’elle pourra ensuite redonner et transmettre au nourrisson et une prévention vers la bien-traitance.

C’est comme une transmission partagée, car la future maman va l’intégrer pour elle même, se nourrir de l’expérience du toucher juste du massage qu’elle a reçu et par la suite le redonner au bébé. Grâce à la structure progressive des différents touchers (pré-contact, lissage + massage et séparation) la future-maman est plus à son écoute et dans son ressenti dans ce qui lui convient et convient à l’autre

L’attachement par les différents mouvements, être bien avec l’autre et bien avec elle, alors bien avec le bébé qui n’est pas une fusion. Prise de conscience du ressenti du bébé au niveau psychocorporel dans ses ressentis

Une expérience très riche pendant sa grossesse de recevoir, donner, échanger et partager lui permettra d’avoir moins peur d’elle-même et du bébé, de se donner le droit de se reconnaitre maternelle, sans jugements ni comparaison et aide à sa représentation mentale à avoir un futur nouveau-né et la projection qu’elle se fait de prendre conscience à s’autoriser à se ressentir « la meilleure mère possible »



Quels sont les différents effets de ce massage sur le fœtus in utéro?


Au niveau physique :

Pendant que la maman est massée, le fœtus est pressé dans le ventre par le liquide amniotique, ce qui va détendre les muscles pour favoriser l’apport de sucre glucose tout en oxygénant l’utérus et améliorer une meilleure vascularisation pour l’assimilation de l’apport nutritionnel plus fluide pour le bébé par le cordon ombilical.

En étant massé, le fœtus profitera des endorphines (hormone du bonheur) libérées par le corps de sa mère, de la diminution de son anxiété ainsi que de l’amélioration de son immunité qui consolide son système immunitaire qui augmente la résistance.

Le massage va stimuler et favoriser le développement neurologique et les circuits neuronaux et ramifications au niveau du cortex cérébral, améliorant ainsi la communication des synapses et les échanges d’informations des cellules nerveuses et du corps.

Plus il reçoit d’informations stimulantes et plus cela « branchera » son cerveau, surtout en cas d’accouchement programmé, sous péridurale, césarienne ou difficile.

Grâce au massage, le fœtus sera stimulé dans un environnement plus sécurisé, et pourra laisser émerger les différents réflexes archaïques ou primitifs, essentiels à l’adaptation, à la survie, à la protection, au contrôle de la tête, au tonus musculaire, au développement intellectuel, émotionnel, à l'intégration des sens du futur bébé. Ils vont s’intégrer avant 1 an et former la base des réflexes posturaux et réveille son sens proprioceptif « où je me trouve dans l’espace » et stimule ses récepteurs tactiles de la peau.

Au niveau Psychique

Bercé pendant le massage, le fœtus est plus à l’écoute, va être plus curieux de ce qui l’entoure et encouragé à s’éveiller vers au dehors.

Habitué aux stimulations ressenties, le bébé va engrammer les 1ères sensations du ventre de sa mère et sera calmé plus vite par la suite et se rappellera ces moments doux après la naissance.

Le fœtus va développer sa sensibilité et sa proprioception pour mieux s’intégrer au niveau de son schéma corporel et physique grâce à ses sensations répétées dans l’expérience des différents massages sur son contenant. Il va ressentir le plaisir de la vie et le plaisir à vivre.

Au niveau Relationnel et Affectif

C’est l’instauration d’une relation, un lien, un rendez-vous entre lui même, sa maman ainsi que du compagnon, s’il la masse.

Dans le ventre maternel, se créé la 1ère relation affective entre le fœtus qui va réagir et par l’aide du massage, cela va aider les futurs-parents à la représentation moins mentale et plus dans le ressentie et à prendre conscience du décalage entre le bébé imaginaire et le bébé réel qui grandit.


Les femmes enceintes sont parfois vulnérables, mais peuvent pourtant bénéficier d’un massage qui leur procurera du bien-être en prénatal et après l’accouchement, après un mois post-partum, s’il y a eu une césarienne, déclenché ou « pas comme elles avaient imaginé ! ».


et aussi : FUTUR PAPA - FUTURE ACCOMPAGNANT(E)

Rôle important du futur-papa en prénatal, pendant l’accouchement et postnatal dans la relation.

Aujourd’hui le futur papa ne se contente plus uniquement d'accompagner sa femme, il vient lui aussi se préparer à la naissance.


Sa participation est indispensable et son rôle, primordial.

La future maman a plus que jamais besoin de l’homme, de sa présence et de son affection, et va devoir s’imposer en tant que père, et montrer à sa compagne qu’il est là, prêt à s’investir, à l'accompagner dans sa grossesse.

Lors que la future-maman vient avec son compagnon ou futur-papa, je lui présente le massage en position latérale,

Ø en massant la femme en sa présence

Ø puis lors d’une autre séance, en le massant au niveau du visage, les mains, les bras afin qu’il en ressente les effets bienfaisants

Ø et par la suite, en accord avec la femme et s’il le sent, de l’inviter à masser sa compagne tout en restant en relai dans la relation entre lui et sa femme

Que le/la compagnon masse la future-maman grâce à des gestes surs et sécurisés, va l’aider dans la relation avec la future-mère et le bébé à se faire confiance dans son intuition et son ressenti et à être plus à l’écoute aussi de lui-même.

Tout au long de la grossesse, il se sentira plus confortable à partager ce moment afin qu’il prenne du plaisir à masser sa femme et se sentir un acteur efficace pour soutenir sa femme et qu’elle se sente soutenue par son homme.

Le massage donné va l’aider également le jour de l’accouchement, s’il souhaite y assister de trouver sa juste place auprès du personnel soignant en étant intégré dans l’équipe médicale et surtout auprès de la maman et du nourrisson dans son rôle de père.


Ce moment de contact d’échange et d’écoute donné par le futur-papa, lui offre un sentiment de sécurité affective qui permet à future-maman de s’ouvrir à son espace utérin et invite bébé à venir à la rencontre de ses parents.

Le papa prend conscience qu'il peut procurer du plaisir, de la joie et montrer son soutien grâce à sa présence dans ses mains qui réconfortent, apaisent, reconnaissent tant la future-Maman et le fœtus ainsi de se positionner dans la relation triangulaire et son rôle majeur dans la création du nid familial. Cela va aider surtout au papa à traverser son « baby blues » souvent méconnu.


Tous ces moments précieux vont aider la future-Maman à s'éloigner du mental, pour entrer dans la partie instinctive pour l’accouchement et pour les suites.

Cet accompagnement va construire la relation à trois pour toute la Vie et nourrir leur confiance dans le couple et dans leur capacité de se reconnaitre en tant que parents.


Quelles sont les contre-indications obstétriques liées à l'état de la future-maman ?

Premier réflexe à avoir : prendre l’avis du médecin traitant, de l’obstétricien ou de la sage-femme, afin d’être sûre que le massage ne présente aucun risque, ni pour la future-maman, ni pour le bébé.

Les huiles essentielles sont proscrites pendant la grossesse.

L’idéal, bien sûr, étant que l’huile, le lait ou crème soit bio, sans parfum ni parabène, pour éviter la présence de composés chimiques potentiellement dangereux.

Prudence : Il faut rester très prudent en cas de grossesse gémellaire sur distension utérine, hypotrophie de retard de croissance, ainsi que des risques d'accouchement prématuré à surveiller.

Contre-indications Sont contre-indiquées celles qui souffrent de problèmes cardiaques ne doivent pas non plus se faire masser sans précautions, de même que celles qui présentent des plaies et des infections fiévreuses. Egalement des contre-indications obstétriques ou grossesses dites « précieuses » pour lesquelles il a fallu beaucoup de temps et d’assistance médicale pour la mettre en route. Les femmes souffrant de diabète déséquilibré et d’hypertension


à lire : Départ pour la maternité : check-list pour préparer la valise - par Anna ROY Sage-femme

https://www.lamaisondesmaternelles.fr/article/depart-pour-la-maternite-check-list-pour-preparer-la-valise


PAR LA SUITE

Les séances post-natales : que peuvent-elles apporter à la Maman ?


L’accouchement est un moment unique dans la vie d’une femme, et l’après également car il est aussi parfois accompagné de douleurs, fatigue, stress et transforme les sensations de la nouvelle mère.


Se faire masser en post-partum va aider la nouvelle maman dans cette période pas facile à déposer ses peurs, ses soucis et ses tensions au niveau du corps qui se transforme vers le corps de la femme et profiter pleinement de son nouveau bébé tout en se retrouvant en harmonie avec elle-même, dans un état d’esprit zen, relax et calme. Le massage post natal aide à retrouver la silhouette. Des changements importants se sont opérés à l’intérieur du corps tels que la faiblesse des muscles abdominaux, la douleur au niveau des seins.


Le corps va s’habituer à un nouveau rythme, qui bien sûr est différent de celui de la grossesse, en se faisant masser en post-natal, la femme va s’alléger au niveau physique, au niveau des tensions articulaires, tonifier le corps, retrouver l’équilibre lymphatique ainsi que la circulation sanguine pour éliminer la sensation de jambes lourdes.


Le massage post-natal permet de se relaxer, transportée dans un monde de paix et sérénité, loin des préoccupations quotidiennes, de retrouver toutes les ressources psychologiques et physiques pour s’occuper d’elle-même et nouveau-né. La femme prend conscience qu’elle n’est pas que Mère mais surtout Femme. Se faire masser en position latérale va accompagner vers le passage du « vide » vers la nouvelle femme, à se réapproprier son espace utérin et diminuer l'ampleur du syndrome du « baby blues ».


La maman se retrouve Femme dans son intégrité et favorise son bien-être et le bébé en sera ravie car il a besoin que sa maman se retrouve.... si détendue et apaisée.


Le couple se retrouve aussi, c'est un temps privilégié à deux, surtout si le nouveau papa ou compagnon la masse suite à la naissance d'un enfant bouleverse qui toute la vie à deux et se retrouver en s'adaptant aux nouvelles relations avec leur enfant.


et aussi à lire :

https://www.ch-voiron.fr/uploads/CHV_conseils_postsnatal_2017.pdf



 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram

©2019/2020 par Laurence Ries (avec Wix.com)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now